Poétesse

[Mots d’enfants] Aurore, 2 ans et demi, m’attrape le visage, colle son nez au mien, et me dit :

– On se rencontre dans les yeux, maman.

Oui, ma fille, tu as tout compris. Car si le visage est le miroir de l’âme, les yeux en sont les interprètes ; et on rencontre l’autre à travers son regard, mon amour.

Publicités

Droguée

Odeur de lait sucré. De feuilles et d’herbes. Odeur de vent et d’extérieur.

Quand tu reviens de la crèche, échevelée et souriante, excitée, fatiguée, mais heureuse d’être rentrée à la maison ; quand je respire ton cou, tes joues, ta nuque en te disant à quel point tu m’as manqué aujourd’hui ; quand je te sens, que je te reconnais, que je t’identifie par tes phéromones mêmes ; je fais appel en moi aux instincts les plus primaires, l’instinct de la louve protégeant son louveteau, l’instinct de la chatte léchant ses petits.

Ton odeur de lait, de feuilles et de vent, c’est ma drogue.

Thank you Captain Obvious

Au dîner, à table, l’Homme s’amuse à me taquiner et fait mine de s’enfuir avec mon Cousteron fondu sur une tranche de pain de mie (ça va, on a tous des petits plaisirs inavoués). Moi, à Aurore, 2 ans et demi :

– Aurore, t’as vu, papa s’est enfui avec mon fromage !
– Ben suis le, va le chercher.

#thankyouCaptainObvious #inyourfacemama #logiqueimplacable