Bienveillance et empathie

Depuis quelques temps, je suis une formation Faber et Mazlish. Parce que j’avais envie d’évoluer dans ma relation à ma fille, et aussi parce que j’ai toujours été intéressée par les notions de non-violence, d’empathie, de bienveillance. Se mettre dans les baskets de l’autre, quoi.

Et bien, ma grille de lecture a changé depuis. Je décrypte mieux les sentiments, sensations, frustrations, colères, attentes, joies et déceptions des gens autour de moi. Pas seulement celles de ma fille hein, mais également celles de mon conjoint, de mes ami(e)s, de mon patron (!). Et moi qui ai toujours été un être compréhensif, je deviens une véritable éponge à sentiments. Pas dans le sens larmoyant-devant-la-moindre-publicité-mettant-en-scène-des-enfants, non. Dans le sens où je comprends désormais, au plus profond de moi, ce que ça doit faire d’être frustré comme ci, ou en colère comme ça, et que mes chemins neuronaux reproduisaient la sensation en question au plus profond de moi. Comme si je vivais le sentiment, mais par procuration.

Bon bref, toute cette longue introduction a pour but de vous dire que je reviendrai par ici vous partager quelques « habiletés » glanées au fil de cette formation, habiletés qui ont changé mon regard sur l’autre, mais aussi sur moi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s